dimanche 4 avril 2010

L'Art qui s'engueule avec toutes les lèvres de sa chair. L'Art qui ne dit plus rien. L'Art qui meurt en flèche. Prismacouleurs d'oeuvres sans chef.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire