lundi 20 mai 2013

Les rêveurs de décadence se frottent le museau sur les tableaux des maîtres. Ils ne dorment plus. Ils ne mangent plus. Ils ne lisent plus. ILS PLANIFIENT.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire