samedi 12 mars 2011

Seul sur sa route, un dieu, avec ses hommes. Des lecteurs, des lectrices. Du bonheur, des cicatrices. Du pain, pas de beurre. Une issue. Une entrée.

between the rain and snow


montage: l.l.
mots: Victor-Lévy Beaulieu
(issus de son essai poulet,
éditions Trois-Pistoles)


http://www.youtube.com/watch?v=Jcb-h8z1uQo


Well, I'm so tired of crying,
But I'm out on the road again.
I'm on the road again.


Maquiller la mort
prit des années; C. revint
faible, blême, nerveuse;
ramena des douleurs nerveuses avec
son frêle & minuscule enfant;

les mois passèrent - un
des chiens de chasse mourut de
la danse de Saint-Guy -
dans la boue- Seul
le vieux Bob survécut, assis
à attendre son maître
dans les crépuscules gris -
L'automne vint, l'hiver
déposa un tapis de neige d'un pouce
d'épaisseur, le printemps
exalta l'odeur puissante
& sucrée des pins, l'été
envoya sa grande brume de chaleur
percer un trou à travers
les nuages & dissiper
les vapeurs de la terre
féconde - la terre perdue -
La Compagnie transféra
Paul d'une ville à
l'autre - Kinston -
Tarboro - Henderson -
(le berceau de sa famille)-
retour à Kinston-
Rocky MT. (...)


Lucien Suel
traducteur de Kerouac
Livre des esquisses
La Table Ronde, 2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire